logo


Historique

1992 -2012

C’est en février 1992 que la Tucson Véga 501, première du nom, est présentée au salon de la compétition du Bourget. Pilotée par Bertrand Sebileau, elle fait ses premiers tours de roues en juin de la même année, à Carole. Le duo pilote/ moto s’accorde parfaitement et signe le meilleur temps des essais, toutes catégories confondues. Le lendemain, le tandem confirme sa grande forme en concluant cette première sortie par une première victoire ! Par la suite les Tucson Véga successives ( 601, 602, 603, 636) continuerons de briller sur la scène internationale, glanant plusieurs podiums (merci Telcou), ce qui fera dire au célèbre journaliste Alan Cathcart :

Quand il y a une Tucson sur la liste des participants, on sait qu’il y a une place de moins sur le podium !

Bel hommage, prononcé dans un sanctuaire qui plus est : Le HRC ! Fort de ces succès en compétition et de nombreuses publications presse, la marque Tucson est déposée à l’INPI en 1994 pour se protéger de contrefacteurs qui voudraient se lancer dans la moto…

Tucson Véga

 

Après les Véga, les Véloce…

C’est dans les années 2000, que naît la Tucson Véloce. Le châssis ultra-léger (3, 7 kg sans les platines alu !) et l’ensemble selle/réservoir autoporteur permettent un gain de 30 kg sur la moto d’origine. En 2007, la Tucson Véloce 01 équipée de freins Béringer 4D, d’une fourche inversée, d’un amortisseur Öhlins et d’une carrosserie originale dessinée par Bako sera confiée Steph’ Lacaze de Motos & Motards et Zef Enault de MOTO JOURNAL, sur une épreuve d’endurance de 6 H. Ils abandonneront sur fuite d’essence alors qu’ils sont en tête…. L’exploit n’est pas passé loin !

Tucson Véloce 650

 

L’aventure 550 Superleggera

En 2007, la marque lance un nouveau défi en décidant de construire le bicylindre 4 temps le plus léger du monde. Objectif, moins de 100 kg ! Un pari fou mené avec le soutien du constructeur Aprilia, qui fournit la motorisation. Objectif atteint puisque la moto terminée pèse 97 kg à sec et qu’elle remportera une course parmi les 1000 et 1200 cm3, 18 ans après la Véga, aux mains de David Dumain cette fois.
Moins, glorieuse sera la fin de la marque Tucson, perdue au profit du constructeur coréen Hyundai qui l’a déposée en 2003. Au terme de 5 années de procédure, Tucson disparaît et devient Roadson “Road Racer Factroy”… “no comment” comme disent les anglais.

Roadson 550 Superleggera

 

2012 : 20 ans d’activité et une nouvelle moto,

Pour fêter nos 20 ans, nous allons présenter un nouveau modèle : la Roadson 1078 R, Il s’agit d’une machine assemblée autour d’une motorisation Ducati. Agile et 100 % originale, cette moto refroidie par air joue la simplicité, et la sobriété, sans rien concéder au plaisir ni à l’efficacité. Let’s go !